• Labo d'anthropologie: les hommes préhistoriques

    ... les hommes préhistoriques

     

     

    Quand on parle des hommes préhistoriques, on imagine tout de suite des gens barbus vêtus de peaux de bêtes. Ce n'est pas complètement faux ! Mais seulement pour la fin des hommes préhistoriques. Parce que avant d'en arriver là, il leur a fallu évoluer.

    Et oui, la préhistoire, c'est long ! La préhistoire, c'est tout ce qu'il y a avant l'Histoire. Et on a coutume de débuter l'Histoire avec l'apparition de l'écriture c'est-à-dire vers 3300 avant Jésus-Christ.

    Entre "l'homme-singe" et l'homme cultivateur et éleveur, il se passe environ... 4 millions d'années !

    En schématisant, ça donne ceci :

    Evolution des hominidés

    Ce petit défilé, ce sont quelques exemplaires de la famille des hominidés. Il ne faut pas croire que le dernier est le descendant du premier. En réalité, il y a plusieurs branches, certaines n'ayant abouti à rien, d'autres ayant donné naissance à un hominidé plus sophistiqué que son ancêtre.

    De même, il faut préciser que l'homme ne descend pas du singe. Ce sont des branches parallèles du même arbre généalogique qui ne se croisent pas. L'homme est un cousin du singe !

    Mais si l'apparence physique des hominidés a évolué jusqu'à nous ressembler, ce qui a vraiment fait la différence avec le reste du règne animal, c'est l'agrandissement de la boîte crânienne. Un crâne plus gros permet de contenir un cerveau plus gros, et donc avec bien plus de compétences.

    Regardez la différence entre le crâne d'un australopithèque et le nôtre:

    Evolution du crâne des hominidés

    Grâce à l'expansion du crâne, notre cerveau s'est développé et nous pouvons faire de multiples choses que les premiers hominidés étaient même incapables d'imaginer.

    Mais voyons un peu comment cette évolution s'est déroulée :

     

     Australopithèques 

    Les plus anciens de nos "ancêtres" ont tous été découverts en Afrique. C'est donc vraisemblablement ce continent que l'on peut considérer comme le berceau de l'humanité.

    Berceau de l'humanité

    Pendant longtemps, le plus vieil hominidé connu fut une toute jeune australopithèque, que l'on a prénommée Lucy. On lui prête l'âge vénérable de 3,5 millions d'années.

    Découverte en Éthiopie dans les années 1970, elle est vite devenue célèbre, de par sa qualité de doyenne de l'humanité mais surtout parce que son squelette était très complet. Voici l'ensemble des restes fossilisés que l'on a découvert:

    Squelette de Lucy

    Cette trouvaille exceptionnelle a beaucoup fait progresser la recherche anthropologique, en permettant une reconstitution sans doute assez fidèle. Il ne s'agit que d'hypothèses puisqu'il est impossible d'avoir des certitudes mais de son vivant, Lucy devait ressembler à peu près à cela:

    Reconstitution Lucy

    Elle mesurait à peine plus d'un mètre mais d'après l'étude de ses os, elle devait être bipède et végétarienne. Néanmoins, elle devait avoir un mode de vie encore très arboricole.

    On l'a classée dans l'espèce Australopithecus Afarensis. Car la famille des australopithèques comptent de nombreux représentants et des espèces très différentes.

    Depuis Lucy, les recherches ont donné lieu à de nombreuses nouvelles découvertes. A tel point qu'elle a fini par perdre son statut de plus vieil hominidé. Certains restes bien plus anciens ont été exhumés et ont permis de repousser encore plus loin l'apparition de nos premiers aïeux.

    Par exemple, celui-ci :

    Toumaï

    Baptisé Toumaï, il appartient à l'espèce des Sahelanthropus tchadensis, encore plus ancienne que les Australopithèques.

    Pour l'instant, et jusqu'à peut-être une nouvelle révélation, c'est notre "grand-père"  à tous. Il est âgé de 7 millions d'années !

     

     Homo Habilis 

    Si elles ne changent pas tous les jours, les connaissances de nos origines s'affinent au fil des ans. Et l'on est pour l'heure limités à des hypothèses et des théories souvent infirmées par les nouvelles études.

    En revanche, on connaît mieux les espèces d'hominidés plus proches de nous. Notamment la famille des "Homos" que l'on débute généralement avec son plus ancien représentant: Homo habilis (= l'homme habile).

    Il peuple l'Afrique de l'Est et du Sud depuis environ 3 millions d'années jusqu'à 1,5 millions d'années.

    Homo habilis

    © Lemayeur-Alunni

    Par rapport aux précédentes espèces, Homo habilis a fait d'énormes progrès. Il est désormais capable d'utiliser des outils, un peu comme certains grands singes savent le faire actuellement.

    Il est même sans doute le premier a avoir su fabriquer des outils primaires. En percutant deux galets entre eux,  il savait rendre leurs bords tranchants. On nomme cet outil primitif un chopper.

    Chopper Homo habilis

    Homo habilis vit dans la savane et c'est un omnivore opportuniste. C'est-à-dire qu'il se nourrit de cueillettes mais sait aussi se montrer charognard. Il est très peu vraisemblable qu'il ait été capable de chasser.

    On est pratiquement certain qu'il ne savait pas faire de feu mais il est possible qu'il ait su le "récolter" quand il se déclenchait naturellement.

    Avec Homo habilis commence la période que l'on nomme le Paléolithique, c'est-à-dire l'âge de la pierre taillée.

    Paléolithique

     

     Homo Erectus 

    Avec le prochain spécimen, notre famille Homo fait un pas de géant. Homo erectus (= l'homme debout) s'épanouit entre 1,5 millions d'années et 500 000 ans environ.

    Sa capacité crânienne devient plus importante. Il est le premier hominidé qui dépasse les 1000 cm³ de contenance. A titre comparatif, la capacité moyenne d'un homme d'aujourd'hui est de 1350 cm³.

    Homo erectus 

    © Lemayeur-Alunni

    Cela lui permet des améliorations considérables dans son mode de vie: il maîtrise la fabrication de bifaces, il sait bâtir des campements et il est désormais capable de chasser.

    Mais la révolution qu'il apporte à l'histoire de l'humanité est primordiale: il apprend à fabriquer du feu.

    Grâce au feu, il peut se protéger des prédateurs, et surtout faire cuire ses aliments, ce qui lui permet de manger plus de viande. Cet apport de protéines l'aidera à développer encore plus ses capacités cérébrales.

    Le feu, c'est la première forme d'énergie de l'humanité et c'est ce qui permettra aux hominidés de finalement devenir des hommes.

     

     Homo Sapiens 

    C'est à peu près il y a 200 000 ans qu’apparaît l'espèce d'hominidé la plus célèbre et que vous connaissez bien: l'Homo sapiens (= l'homme sage ou savant). Et pourquoi la connaissez-vous  si bien ? Parce que c'est vous !

    Pendant longtemps, on a considéré deux sous-espèces: l'Homo sapiens Neanderthalensis et l'Homo sapiens sapiens. On sait aujourd'hui qu'il n'y a pas de filiation entre les deux. L'homme de Néanderthal est bien une espèce différente de la nôtre, même si elle est très proche.

     Néanderthal :

    On l'a nommé d'après le nom du lieu de sa première découverte. Les deux espèces ont cohabité longtemps mais l'expansion de l'Homo sapiens a fini par faire disparaître l'homme de Néanderthal.

    Néanderthal

    © Lemayeur-Alunni

    Plus trapu, avec des jambes plus courtes, un menton et des sourcils plus prononcés, Néanderthal est légèrement différent de nous. Il sait se construire des abris, fabriquer des outils évolués, chasser, se vêtir et surtout, il développe une vie spirituelle. En effet, c'est le premier à offrir des sépultures à ses défunts.

    Il peuple la terre entre - 120 000 ans et - 30 000 ans et laisse la place à notre véritable ancêtre: l'homme de Cro-magnon.

     Cro-Magnon :

    Il ne s'agit pas d'une espèce particulière mais simplement d'un Homo sapiens à une certaine période. Son nom lui vient d'un abri sous roche où ses restes ont été découverts pour la première fois.

    Si c'est lui qu'on connaît le mieux, c'est parce qu'il nous a laissé de très nombreux témoignages de son existence.

    Il s'installe vers -35 000 ans et donne véritablement naissance à notre culture. Maître incontesté de la fabrication d'outils, il est également artiste et on lui doit les peintures rupestres qui ornent les parois des grottes.

    Homme de Cro-magnon

    © Lemayeur-Alunni

    Avec Cro-magnon, l'homme est sur le chemin de la civilisation. Ses inventions se multiplient et se perfectionnent pendant plusieurs milliers d'années.

    De nombreuses cultures se succèdent ensuite: l'Aurignacien, le Solutréen, le Magdalénien,... Elles vont finalement parvenir à la "révolution industrielle" de la préhistoire. Ce grand bond technologique donnera naissance à une nouvelle période appelée le Néolithique, caractérisée par l'usage de la pierre polie.

    Le néolithique :

    Néolithique

    A ce moment-là, même s'il reste un peu de chemin à parcourir, on s'approche à grands pas de l'Histoire.

    Partout dans le monde où sa présence est attestée, Homo sapiens parvient à des innovations de plus en plus élaborées mais surtout, il apprend à maîtriser l'agriculture.

    En domestiquant des herbes sauvages, il parvient à les faire repousser chaque année au même endroit. La conséquence est qu'il peut enfin se sédentariser, c'est-à-dire vivre continuellement dans le même lieu en abandonnant la vie de nomade qu'il menait alors.

    Début de l'agriculture et de l'élevage

    Si l'agriculture a été le préliminaire indispensable à la vie sédentaire, elle a également conduit à d'autres évolutions.

    Tout d'abord, Homo sapiens développe l'élevage pour diversifier ses sources d'alimentation. Puis viennent de nouvelles techniques de construction, d'utilisation des ressources : broyage des graines, tissage des fibres,...

    On dispose alors de stocks qu'il faut apprendre à conserver et transporter: ce sera la naissance de la poterie.

    Un village du néolithique

    Dès lors, Homo sapiens établit des villages. Les communautés sont de plus en plus nombreuses, les naissances se multiplient. Pour répondre à ses nouveaux besoins, il redouble d'imagination et les techniques se perfectionnent.

    Grâce au temps libre dont il dispose depuis qu'il n'est plus obligé de chasser, Homo sapiens se met à réfléchir à des concepts plus abstraits: c'est la naissance de la spiritualité, peut-être des religions, qui se traduit par l'érection de monuments qu'on a encore beaucoup de mal à interpréter. En Europe, ce seront les mégalithes qu'on connaît sous le nom de menhirs, dolmen ou cromlech.

    Mégalithes

    En Orient, particulièrement dans la zone qu'on appelle le Croissant fertile, ce seront les premiers temples et surtout les premières cités-états, celles où naîtront l'écriture et la civilisation.

    Chronologie Hommes préhistoriques

    Après des millions d'années d'évolution, l'homme est enfin entré dans son Histoire.

    Voilà ! J'espère que vous en savez plus sur les hommes préhistoriques maintenant. Et surtout que vous vous rappellerez que malgré vos écrans et vos voitures, vous n'êtes pas plus évolués qu'un homme de Cro-Magnon.

     

     *************************

     

    Les planches d'illustrations Homo Habilis, Homo Erectus, Neanderthal et Cro-magnon sont tirées de l'ouvrage :

    Imagerie des Dinosaures et de la Préhistoire, édité chez Fleurus Enfants.

    Elles sont l’œuvre de Marie-Christine LEMAYEUR et Bernard ALUNNI.

    Je vous invite à découvrir leur magnifique travail sur leur site :

    Atelier Lemayeur Alunni

     

    *************************

     

    Pour aller plus loin:

    • Le site Hominidés, précis et complet.
    • Le site Dinosoria, plus large et qui inclut les dinosaures.
    • Et puis, un champ de fouilles virtuel qui permet d'apprendre beaucoup tout en s'amusant.

     

     

     
     
    « Un peu d'Histoire : la Renaissance (Chambord)Labo d'archéologie : l'Egyptologie »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Mars 2015 à 10:29

    J'aime bien vos exposé. Ils sont clairs et complets mais restent accessibles aux enfants. Vous pourriez peut-être précisé les âges à qui ils sont destiné. Celui-ci est pour les plus grands, non ? En tous cas, merci pour le partage.

    2
    Jeudi 19 Mars 2015 à 21:58

    Ils sont conçus pour être lus aux enfants ou directement par les enfants. Je ne précise pas d'âge parce qu'en IEF, ça n'a pas vraiment d'importance. L'âge idéal sera celui ou l'enfant en aura l'envie. ;)

    Néanmoins, c'est vrai que les hommes préhistoriques, c'est compliqué. Mais ça c'est surtout parce que l'évolution de l'homme... c'est compliqué.^^

    Merci de vos compliments et de votre suggestion.

    3
    CATH
    Lundi 9 Octobre à 00:52

    Très bien expliquer, moi parent et mon fils 9 ans avons pu sans problème comprendre l'évolutions des hommes de la préhistoire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :