• Jeux

    Voici les liens des différentes ressources

      ( A : Articles -  D : Documents)

     

     

    A ==> Idées et bons plans

    A ==> Jeu de Formule Un à fabriquer

    D ==> Loto de l'auto

    D ==> Faire sa propre bande dessinée facilement

  • Pas toujours facile pour nos petits créatifs de raconter des histoires à l'écrit. A l'âge où l'écriture est hésitante, aligner de longues phrases est fastidieux. Leur cerveau invente souvent plus vite que leurs mains ne sont capables de suivre.

    La Bande dessinée est alors un bon compromis. Et si le dessin n'est pas leur fort, il y a un petit truc tout bête : il suffit de prendre une planche d'une bande dessinée existante et de "gommer" le texte des bulles.

    Vous en trouverez plusieurs en ligne grâce à votre moteur de recherche préféré. Mais vous pouvez aussi scanner vos albums favoris. Ensuite, un logiciel tout simple de retouche d'images suffira à effacer le texte.

    Avec le support de l'image et des bulles de taille raisonnable, l'imagination des petits écrivains sera décuplée, sans que la tâche paraisse insurmontable. C'est un excellent exercice pour développer imaginaire, vocabulaire, graphisme, sens de la narration,... Et c'est de plus très amusant !

    Pour ceux d'entre vous qui ne seraient pas équipés, voici quelques planches toutes prêtes aux thèmes variés pour essayer de contenter le plus grand nombre.

    Les crapauds:

    Un petit dialogue entre deux batraciens à inventer. Avec l'irruption de la princesse à la fin.

    Dicentim, le petit franc :

    De quoi rappeler des souvenirs aux vieux de ma génération. Ça paraissait dans Pif Gadget dans les années 70. Ah, nostalgie... Un petit héros malin, un méchant stupide et un dragon.

    Le justicier :

    Pour les plus grands qui ne seront pas choqués de voir des coups et des bosses.

    La plage :

    Pas facile d'être un enfant quand les adultes préfèrent flemmarder que fabriquer des châteaux de sable.

    Le sport:

    Il peut s'en passer des choses dans un gymnase quand on n'est pas attentif.

    La mare aux canards :

    Avec des canards et plein d'autres animaux tentés par la modernité.

    Ce ne sont que quelques exemples mais les possibilités sont infinies. De quoi déclencher peut-être des vocations de scénariste ou d'écrivain, en s'amusant à créer soi-même de nouvelles aventures pour ses héros préférés.

     

     

     


    votre commentaire
  • Ce n'est pas toujours facile d'occuper les enfants pendant un long trajet en voiture. L'ennui pointe vite, l'inactivité pèse.

    Voici un petit jeu amusant pour égayer vos voyages. On peut y jouer à tous les âges.

    Il s'agit d'un jeu d'observation... et de chance.

    Chaque passager tire une carte au hasard au départ. Sur le chemin, il cochera les cases de tout ce qu'il a pu voir. Le premier qui coche toutes ses cases est déclaré vainqueur ou, à défaut, celui qui en a coché le plus à l'arrivée.

    Simple et prenant, voilà une bonne manière de rendre les trajets plus courts.

    Voici 8 cartes de jeux :

    Quelques précisions :

    - Prévu pour être joué en voiture, on peut néanmoins l'utiliser dans le train même si certaines cases seront plus difficiles à remplir.

    - De la même façon, les cartes sont plutôt conçues pour des voyages aux beaux jours. En hiver, il sera presque impossible d'en compléter une.

     

     

     


    1 commentaire
  • L'apprentissage par le jeu

     

    Beaucoup de parents instructeurs le savent, il ne faut pas négliger la puissance pédagogique du jeu de société.

    Jouer, c'est apprendre à respecter des règles, apprendre les mathématiques sans effort, apprendre la socialisation et l'interaction avec des partenaires, apprendre à perdre et à persévérer, apprendre à réfléchir et à développer des qualités stratégiques,...

    On n'en finirait pas de lister les bienfaits du jeu. Mais il ne faut pourtant pas occulter sa vertu essentielle: s'amuser.

    Quand les journées sont belles et ensoleillées, on n'hésite pas longtemps. Quelle que soit l'activité, on sait déjà où elle se déroulera: dehors ! Mais quand l'hiver est là, quand le froid et/ou la grisaille domine(nt), on préfère rester au chaud, dans son nid douillet.

    Livres et cahiers ne se montrent guère attirants, on a plutôt envie de renvoyer les tables de multiplication à une prochaine fois, la conjugaison peut attendre,... C'est le moment de sortir un bon vieux jeu de société !

    Ils sont extrêmement nombreux et la plupart auront des avantages éducatifs indéniables. Beaucoup par leurs cartes, plateaux, voire règles sont un précieux appui pour pratiquer la lecture sans contrainte (c'est bien souvent l'enfant lui-même qui réclame de lire toutes les cartes). Presque tous, à des degrés différents, permettent de travailler les mathématiques, en additionnant les dés, en comptant le nombre de cases ou en pratiquant l'échange de monnaie ou d'objets.

    Quels jeux choisir ? Tout dépend des goûts de chacun. Il existe une infinité de thèmes et de modes de jeu, tout le monde pourra y trouver son bonheur.

    Nous connaissons tous les grands classiques:

    • Monopoly: idéal à tout âge pour apprendre à compter les milliers et centaines de milliers. Additions, soustractions, lecture des cartes chance,...
    • Mille bornes: bien pratique pour travailler les fractions ou les pourcentages avec ses cartes de kilomètres (25, 50, 75, 100, 200).
    • Scrabble: évidemment, on y travaille orthographe, vocabulaire, repérage dans un dictionnaire, additions,...
    • Trivial Pursuit: avec des niveaux de jeu adaptés à différents âges, on y enrichit sa culture générale.
    • Puissance 4: version moderne de l'éternel "morpion", il enseigne le repérage sur un quadrillage, la construction d'algorithme, la stratégie.
    • Dames ou échecs: les règles sont facilement assimilables. Même si il faut des années de pratique pour devenir un maître, on peut toutefois y trouver du plaisir  en tant que débutant.

     

    Ce ne sont bien sûr que quelques exemples, même les classiques sont trop nombreux pour être exhaustif.

    Mais on peut aussi sortir des sentiers battus et accepter de se laisser surprendre par des jeux moins médiatisés. Actuellement, le jeu est très en vogue et nombre d'éditeurs indépendants sortent chaque année de nouveaux produits. On les compte par centaines. Difficile de s'y retrouver dans cette jungle mais quelques astuces vous y aideront.

    D'abord, il existe un peu partout des ludothèques. Pour une cotisation annuelle généralement modique, on peut venir y essayer toutes sortes de jeu et, parfois, les emprunter pour les pratiquer chez soi.

    De plus en plus, il existe des associations ludiques, auxquelles on peut adhérer pour retrouver à dates fixes dans des lieux publics d'autres adeptes du jeu. En plus d'avoir accès à une ludothèque bien souvent riche, on peut y trouver des partenaires. Pratique quand on est une "petite" famille en recherche d'adversaires et excellente occasion de nouer des contacts. De plus, vous y trouverez toujours un participant prêt à expliquer les règles sans passer par la longue et parfois fastidieuse lecture d'un livret.

    On peut aussi fouiller dans les magasins spécialisés. Les vendeurs y sont bien souvent eux-mêmes des joueurs passionnés et sont souvent intarissables pour vous conseiller.

    Enfin, si vous n'avez rien de tout cela à proximité, il existe un excellent site qui suit l'actualité des sorties. Vous y trouverez des "expliparties", c'est-à-dire des parties filmées qui, en plus de vous montrer les règles plus clairement vous permettent de vous faire une idée du jeu.

    Suivez ce lien ==> le site Trictrac

    Très complet, vous y trouverez tous les jeux en vente, leurs descriptions, règles, photos,... ; des vidéos d'explication, un forum, des reportages, des annonces de sortie, des concours,... Une mine d'or pour les ludimaniaques !

    Avec les ludothèques et associations, vous pourrez donc jouer presque gratuitement. Mais il existe également d'autres bonnes manières de se procurer des jeux à bas prix:

    • Les vides-greniers: ils sont de plus en plus nombreux tous les week-end. On peut y trouver quelques pépites anciennes ou plus récentes pour des prix variables, mais qu'il est toujours possible de négocier.
    • Les magasins de dépôt-vente: il n'est pas si rare de dénicher quelques affaires intéressantes.
    • Emmaüs: si vous avez une communauté près de chez-vous, courez-y ! Pour à peine 3 ou 4 euros, vous repartirez avec un jeu parfois comme neuf. Attention, il faut bien vérifier que la boîte est complète et comprend règles et accessoires. Ce n'est pas toujours le cas.

     

    Avec toutes ces astuces, vous pourrez offrir à vos enfants d'excellents moments familiaux, tout en leur permettant de progresser dans de nombreuses matières sans même s'en rendre compte.

    Encore une des joies de l'IEF !

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique