• Labo de biologie : les Amphibiens

    Je vous explique... les amphibiens

    ... les amphibiens

     

     

    Pour que vous compreniez bien de quoi on parle, je vais vous faire un résumé simplifié.

    Tous les animaux, en gros, c'est ça:

    Je vous explique... les amphibiens

    La classe des Amphibiens, ce n'est pas la plus importante, c'est sûr. On y trouve beaucoup moins de représentants que dans celle des mammifères, par exemple.

    Mais c'est une classe intéressante parce que ses membres ont une particularité qu'on trouve dans leur nom : ils ont deux milieux de vie. Amphibien vient des mots grecs amphi ("double") et bio ("vie"). Ils passent une partie de leur vie dans l'eau et l'autre sur terre.

    Comment ça se passe dans le détail ? Voyons ça :

    Parfois, on appelle les amphibiens des batraciens. C'est la même chose. Dans cette classe, on compte deux ordres:

    - l'ordre des Urodèles, qui comprend les tritons et les salamandres. Faciles à identifier, ils ont une queue.

    - l'ordre des Anoures, qui comprend les grenouilles et les crapauds. Parce que Monsieur crapaud, ce n'est pas le mari de Madame grenouille. Ce sont deux espèces différentes.

    L'autre intérêt de cette classe, c'est qu'on peut observer facilement tous ces animaux. Si on sait où chercher, si on a de la chance et de la patience, on pourra s'amuser du printemps à l'automne à observer leurs modes de vie.

    Commençons par les grenouilles :

    Grenouilles

    ==> Où ?

    Ce sont les plus faciles à trouver. Dans une mare, un petit étang, un grand fossé inondé, des bras de rivière fermés, bref à peu près toutes les étendues d'eau un peu calmes. Elles affectionnent particulièrement les hautes herbes, roseaux ou joncs.

    La grenouille est discrète. De par sa couleur, il n'est pas toujours facile de la repérer visuellement. Elle sait se fondre dans le paysage : herbe, graviers, mousse,... Il faut approcher à pas de loup d'un lieu où on suppose pouvoir en trouver mais même avec cette précaution, on les aperçoit généralement au moment où elles bondissent dans l'eau pour aller s'y cacher.

    On peut aussi en trouver dans les forêts très humides. Elles se reproduisent dans les marécages mais se promènent souvent sur les feuilles au milieu des bois. Il est plus facile alors de les observer puisqu’elles ne peuvent pas plonger.

    ==> Le cycle de vie

    Comme beaucoup d'animaux, la grenouille se reproduit au printemps. Vers les mois d'avril-mai, on peut donc observer à la surface des petites mares des amas gélatineux de petites billes translucides avec un point noir au milieu. Ce sont les œufs.

    Labo scientifique : les Amphibiens

    Quelques semaines plus tard, les œufs auront éclos et des larves s'égaieront joyeusement dans la mare. Ces larves s'appellent des têtards.

    Labo scientifique : les Amphibiens

    Si on a repéré un lieu, on peut y retourner régulièrement pour étudier la lente métamorphose du têtard en grenouille. Chaque semaine qui passe, les petits grandissent et se transforment.

    Je vous explique... les amphibiens

    Vous allez voir, avec ce dessin, c'est encore plus clair:

    Je vous explique... les amphibiens

    Ne vous privez pas de ce plaisir. Vraiment, des grenouilles, on en trouve partout et constater jour après jour la transformation, c'est très amusant et ça permet de comprendre la vie en général.

    Voilà, par exemple, deux beaux spécimens adultes que j'ai eu l'occasion de croiser:

    Je vous explique... les amphibiens                      Je vous explique... les amphibiens

    La grenouille verte se prélassait en bordure d'une rivière. Quant à la grenouille rousse, je l'ai surprise dans la forêt pendant que je cherchais des champignons.

    ==> Mode de vie

    La grenouille est un amphibien qui vit beaucoup dans l'eau. Elle y naît, y grandit et une fois qu'elle est adulte, elle s'éloigne rarement du milieu aquatique, qui lui sert de refuge contre les prédateurs. Néanmoins, elle a besoin de revenir sur la terre ferme, où au moins de sortir sa tête régulièrement car elle respire comme nous, avec des poumons.

    Au début, le têtard est végétarien. Il se nourrit de petites algues ou de pollens tombés à la surface. En grandissant, il devient omnivore et dévore tout ce qu'il peut trouver. Puis, il devient finalement carnivore, pour le rester en tant qu'adulte. L'alimentation de la grenouille se compose de fourmis, araignées, mouches, insectes aquatiques,...

    Passons aux tritons :

    Tritons

    ==> Où ?

    Les tritons, c'est un peu plus difficile à découvrir. Mais pas impossible puisque j'en ai vu plein. Là aussi, il faut trouver des étendues d'eau calme. Bassins, petites mares, grandes flaques, de préférence des zones sans poissons.

    ==> Le cycle de vie

     La période de reproduction commence au tout début du printemps, les tritons mâles prennent leurs livrées nuptiales et leurs couleurs deviennent plus vives pour plaire à Madame triton. Certaines espèces comme le triton crêté, arborent une crête dorsale.

    Après avoir mis ses beaux habits, plouf, le triton file dans l'eau pour chercher une compagne. Un fois la fécondation effectuée, la femelle dépose ses œufs un à un en les cachant dans les feuilles des plantes aquatiques. C'est un joli travail de patience parce qu'en général, elle pond à peu près 200 œufs.

    Ensuite, papa et maman triton quittent à nouveau la mare. Les œufs vont éclore en quelques jours et il en sortira des larves. Au début, elles ressemblent à un tout petit poisson. Un peu plus tard, elles ressemblent bien à un petit triton, avec ses pattes et sa queue. A la différence que de chaque côté de sa tête, on peut voir deux espèces de plumes: ce sont les branchies, qui lui permettent de respirer sous l'eau, comme les poissons, et qui tomberont à l'âge adulte.

    Labo scientifique : les Amphibiens                      Labo scientifique : les Amphibiens

    Comme ce n'est pas toujours facile de les voir vraiment bien dans l'eau, on peut essayer d'en attraper un, le temps de faire une observation plus minutieuse.

    Labo scientifique : les Amphibiens

    Mais ATTENTION ! Il faut le manipuler très doucement pour ne pas lui faire de mal et surtout, le remettre à l'eau très vite. A ce stade, avec ses branchies, il n'est pas capable de respirer très longtemps à l'air libre. Un peu comme nous on ne peut pas respirer très longtemps sous l'eau.

    ==> Différentes espèces de tritons

    En France, il existe quatre espèces assez courantes, qu'on pourra trouver facilement. On peut les reconnaître à leurs couleurs légèrement différentes, surtout sur le ventre. D'où la nécessité de les capturer parfois pour mieux les identifier.

    Je vous explique... les amphibiens

     

    Je vous explique... les amphibiens 

       a : (Triturus Cristallus) Triton crêté

       C'est le plus facile à reconnaître grâce à sa crête.

     

     

      Je vous explique... les amphibiens 

       b : (Triturus Alpestris) Triton Alpestre

       Facile à identifier aussi. Son ventre est d'un très bel orange.

     

     

     Je vous explique... les amphibiens

         c : (Triturus Vulgaris) Triton Ponctué

         C'est le plus courant et aussi le moins joli.  

     

                                                                    
     Je vous explique... les amphibiens

        d : (Triturus Helveticus) Triton Palmé

        Celui-ci à le ventre uni, sans tâches, et gris.

     

     

    Comme le triton n'est pas trop méfiant, j'ai réussi à en attraper plusieurs fois avec ma belle épuisette. 

    Labo scientifique : les Amphibiens                      Labo scientifique : les Amphibiens

    Pas évident d'être sûr mais je dirais qu'il s'agit de tritons ponctués. Je les ai attrapés au mois d'août. Ils sont presque adultes et ont déjà perdu leurs branchies.

    Labo scientifique : les Amphibiens

    Là, pas de doute ! Même si la photo est un peu floue, on reconnaît facilement un triton alpestre avec son ventre orange vif.

    ==> Mode de vie

    Contrairement à la grenouille, le triton ne vit dans l'eau qu'une partie de sa vie. A l'état de larve, il reste immergé tout le temps. Une fois adulte, il quitte l'eau pour vivre sur terre, de préférence dans des zones ombragées et qui gardent l'humidité. Il ne retourne dans l'eau que pour se reproduire ou quand sa peau s'assèche.

     
    Le triton est carnivore. Ils mangent des insectes aquatiques ou terrestres. Ils adorent aussi les proies très lentes comme les escargots et les vers de terre.
     
    Finissons avec le plus joli des amphibiens, la salamandre:
     
    Salamandre
     
     ==> Où ?
     
    La salamandre aime bien jouer à cache-cache. Elle fréquente très peu l'eau et pour la découvrir, il faut se promener dans des bois humides. Le meilleur moyen des les débusquer est de soulever une pierre, une écorce ou un vieux tronc.
     
    Généralement, elle est très fidèle à son nid et après la chasse, elle regagne tranquillement son domicile. Si vous ne la dérangez pas trop, il y a donc des chances pour que vous la retrouviez au même endroit la prochaine fois que vous lui rendrez visite.
     
    ==> Le cycle de vie
     
    Vers avril-mai, elle pond des larves directement formées. En général dans très peu d'eau car la salamandre ne sait pas nager. Elle met bas 20 à 30 larves par ponte.
     

    Labo scientifique : les Amphibiens                      Labo scientifique : les Amphibiens

    Au début, il faut avoir l’œil sacrément exercer pour la différencier d'une larve de triton mais un peu plus tard, elle commence à se couvrir de ses tâches jaunes caractéristiques.

    Adulte, elle sera aussi belle que ça:

    Labo scientifique : les Amphibiens

    Personnellement, je trouve cet animal magnifique.

     ==> Mode de vie

    La salamandre ne vit presque pas dans l'eau. Elle ne sait pas nager et ne rejoint les mares peu profondes que pour pondre.

    Elle peut vivre jusqu'à 20 ans et tous les individus ont des tâches disposées différemment.

    Comme le crapaud, elle possède deux glandes derrière les yeux qui sécrète un liquide blanc et visqueux. Prudence donc si vous les touchez. Ce venin peut être irritant et il ne faut pas s'en mettre sur les yeux ou les muqueuses sinon ça brûle.

    La salamandre est carnivore. Elle est la terreur des vers de terre.

    Tous ces amphibiens ont un point commun: ils hibernent dans la terre ou dans la vase et quittent leur refuge au printemps.

     

    Voilà ! J'espère que vous en savez plus sur les amphibiens maintenant. Et surtout que ça vous donnera envie d'aller sur le terrain pour essayer de les contempler.

    Et j'espère que vous avez bien noté parce que je vais pas tout répéter.

     
    « L'Hystérie républicaineLes petits docs utiles : Classification des animaux »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :